photo pour le guide de qualité du colostrum

Le guide de qualité

La transformation du Colostrum est un thème amplement discuté

Un jugement clair, la transparence et la crédibilité sont des conditions nécessaires. Avec le guide de qualité nous vous offrons un guide pour pouvoir déterminer vous même la qualité des différents produits de Colostrum. Pour l’évaluation de la qualité de votre produit marquez les critères correspondants et additionnez les points de l’échelle.

Critères

Point

de crit.

Methode agricole

 

Age du

Colostrum brut

Methode de

désinfection

Fractionnement

de composants

Methode de

séchage

4 Demeter Jusqu'à 6h

Monitoring

sans traitem.

Aucun

Fractionnement

Aucune /

liquide

3 Bio Jusqu'à 12h

Filtration ou

Pasteurisation

jusqu'à 63°C

Standardisation

de composants

Lyophilisation
2 Conventionel Jusqu'à 18h

Fractionnement

de la graisse

Pulvérisation
1

Industriel

(> 500 vaches)

plus que 18h

Pasteurisation

jusqu'à 74°C

Hyperimmunisation Condensation

 

Meilleure qualité avec 20 points  → Colostrum frais sans transformation
Moindre qualité avec 5 points     → Colostrum dénaturé en tous les critères

 

Comme exemple soit mentionné le Colostrum QuraDea Optimal:

Produit de l’agriculture Demeter (4), issu des premières 12 heures (3), sans traitement de stérilisation (4), sans extraction d’ingrédients (4), lyophilisé (3) → total 18 points

 

Quant à la méthode d’agriculture

Les grandes exploitations sont en général caractérisées par l’utilisation de produits chimiques et pharmaceutiques, une alimentation forçant le rendement laitier  et un élevage spécialisé. L’espérance de vie des vaches n’atteint même plus 6 ans.
Les agriculteurs biodynamiques comprennent leur propriété comme un organisme  avec des cycles fermés (fertilisation/alimentation).

 

Quant à l’âge du Colostrum frais

Le taux totale de protéine diminue très vite après le vêlage. Après 12 heures on en retrouve un tiers. La limite de 6 heures serait idéale, mais elle n’est que rentable pour les exploitations industrielles où on élimine les veaux tout de suite après le vêlage au profit du Colostrum commercialisable. 
En Suisse cette pratique n’est pas connue!

 

Quant à la méthode de désinfection

Filtration et pasteurisation sont deux méthodes dont chaque’ une à sa façon  réduit la qualité du Colostrum frais. Pour la microfiltration on est obligé d’enlever la matière grasse avec tous les éléments lipolytiques ainsi que les différentes caséines très importantes. Par la pasteurisation une grande partie des enzymes  se perdent. Rien que le Colostrum non traité mais contrôlé par le monitoring  est en même temps propre et intégrale de tout son spectre d’ingrédients.

 

Quant à l’extraction de composants

Seule dans le Colostrum intégrale la synergie des 1000 substances peut s’établir de manière parfaite. Toujours un sérum est uniquement un extrait aqueux d’une totalité impeccable (p.ex. le sérum sanguin).
De la même façon trompant est l’idée de vouloir standardiser ou même enrichir quelques substances, mais au dépit de quoi?
Seul l’homme peut s’arroger le droit de vouloir améliorer le Colostrum!

 

Quant à la méthode de séchage

La lyophilisation est connue comme méthode la plus soigneuse mais en même temps la plus chère.

@2015 SwissBioColostrum AG. All rights reserved.