photo de nos fournisseurs du QuraDea colostrum

Les fournisseurs sont des agriculteurs conscients

La conscience à la nature à l’environnement

Au monde entier l’agriculture est soumise à une pression énorme de prix et de production. Les deux faits forcent l’industrialisation et la rationalisation de l’agriculture. Les méthodes forcées d’élevage et de production favorisent l'enjeu de produits nocifs pour l’environnement, des médicaments et des méthodes douteuses et  la manipulation génétique à tout niveau. L’agriculture biologique fait face à ces développements douteux et cherche l'équilibre entre la nature, la technique et l'homme.

 

BioSuisse et DEMETER – deux marques bio très sévères

Le Colostrum QuraDea est uniquement issue de l’agriculture biologique (avec label Knospe et DEMETER). Les agriculteurs bio acceptent de conviction ces règlements qui en Europe sont conçus les plus sévères. La fertilisation, l’affouragement, les critères d’hygiène et l'enjeu de médicaments sont réglementés et contrôlés régulièrement. Ces donnés sont les conditions préalables pour nos fournisseurs. En plus, tous sont contrôlés au niveau de la filière laitière quant à la sécurité d’hygiène laitière. L’exigence que chaque vache soit libre de résidu antibiotique nous satisfaisons avec la réglementation que les vaches doivent être libre de traitement antibiotique y compris les tarisseur antibiotiques pendant un an.

 

Colostrum QueaDea est issue de vaches

• de l’agriculture Suisse
• d’élevage biologique et biodynamique
• qui sont en bonne santé
• qui ne sont pas taris avec traitement antibiotique
• qui sont libre de traitement vétérinaire antibiotique

 

Pour le nouveau-né, le Colostrum est indispensable, c’est-à-dire il a le droit d’en téter le premier. Le Colostrum mis à part de la première et deuxième traite entre 12 heures après le vêlage est conçue à la transformation. Ils en restent à la moyenne 5 à 6 litres. 

 

Pourquoi y a-t-il trop de Colostrum ?

La nature ne produit jamais en excès, comme on le cite souvent ! Le surplus est là où l’homme s’y mêle. Chez les animaux domestiques comme les vaches, il a commencé depuis des millénaires avec l’élevage bovin ancêtre à la vache performante d’aujourd’hui. C’est celle dernière qui produit plus de lait et donc plus de Colostrum qu’un veau a besoin. Ce sont ses surplus qu’on peut commercialiser ! Ceci est aussi valable pour d’autres animaux laitiers, comme ovins et caprins, mais jamais pour les équins. Le lait de jument est le lait ordinaire au service du poulain. Il n’y aura jamais du lait colostral de jument.

logo BioSuisse platzhalter

 

@2015 SwissBioColostrum AG. All rights reserved.